LA COMPAGNIE MOUKA

 

La Cie Mouka est une compagnie de marionnettes créée en 2006 à Prague.

 

Son univers aime à côtoyer l'onirisme et la réalité du quotidien et fait s'entrechoquer le merveilleux et le monstrueux. Elle détaille et explore l'Homme sous ses coutures les plus intimes, les plus secrètes et développe une esthétique de la scène oscillant entre une poésie fragile et un regard acéré sur notre humanité.

 

En 2009, la Cie crée le spectacle Rouge Chaperon. L' envie de ses membres et leur énergie poussent la compagnie à jouer hors des théâtres. Ils frappent à la porte de chez l'habitant pour jouer ce conte tragique dans les salons, caves, granges…

 

Ils vont chez tous les loups des forêts qu'ils rencontrent...

 

La Cie Mouka révèle un univers décalé qu'elle partage avec le public. Elle offre et invite à vivre un instant hors des sentiers battus et bouscule « l'infra-ordinaire » des gens. Ses créations s'orientent vers une épure scénographique et une autonomie technique.

 

Depuis 2014, riche de son parcours, la compagnie décide d'axer ses créations dans cette recherche de rencontres et d'affirmer cette identité. Marionnettes, théâtre d'objets, théâtre d'ombres, masques et jeux d'acteur réveillent et jouent avec les contes traditionnels pour aller à la rencontre du vivant.

 

 


CLAIRE ROSOLIN

Cofondatrice de la Cie Mouka

 

Elle est diplômée d’un Master Art et d’un Deust de formation aux métiers du spectacle.

 

En 2006, elle se forme à la Damu, l’école de marionnette de Prague avec le marionnettiste Marek Beccka et le scénographe Robert Smolik.

De 2004 à 2017, elle est comédienne et marionnettiste dans de nombreux spectacles tels que Fairy Queen d’Olivier Cadiot mis en scène par Rémy Barché  ; Bout de Table  et  Les Petites Boites  créé et mis en scène par Jean Luc Terrade (Cie Les Marches de l’été) ; L'Habitant de l'Escalier  Cie Maesta Théâtre.

MARION GARDIE

Marionnettiste - Metteur en scène et Marionnettiste

 

Elle est diplômée d'une Licence d'Art et d'un DEUST formation aux métiers du théâtre. Avant de rencontrer le mouvement et la manipulation d'objets et de marionnettes, elle a aussi pratiqué différentes formes de spectacle vivant : théâtre de rue (Troupe Ilia), théâtre forum (Cie Moi Non Plus et publics divers), masque, voix (Roy Hart Théâtre...). Avec la Cie Mouka elle cuisine «Rouge Chaperon», déguste «L'enfant sucre», et déshabille «Triptease».

 

Son approche de différentes langues (Basque, Langue des signes française) et son expérience l’aident à questionner l’être humain dans son rapport à l’autre.

 

Elle souhaite créer un théâtre d’images et de sensations : pour elle, quand le cœur vibre, la pensée peut se déposer.